Actus

Manuels de Savoir-Faire Franchise : 10 règles d’or

Par Sylvain Bartolomeu – Associé Franchise Management

Les manuels de savoir-faire (manuels opératoires, bibles de savoir-faire…) sont indispensables à la réussite durable d’un réseau.

Voici 10 règles d’or à suivre pour les rédiger ou les améliorer :

1. Il n’y a pas un Manuel mais des Manuels de savoir-faire ?

Les Manuels de savoir-faire sont un ensemble de partitions, qui jouées simultanément permettront de réitérer fidèlement votre concept. Ils seront destinés et utilisés par votre franchisé mais aussi par leurs équipes.

On recense entre 8 et 15 Manuels selon les concepts.

2. Il n’y a pas un savoir-faire, mais des savoir-faire

Rédiger des Manuels de savoir-faire, c’est formaliser l’ensemble des savoir-faire constitutifs d’une enseigne. Cela suppose de rédiger ce qui relève du tacite, et de croiser des expertises sur des domaines pluridisciplinaires (logistique, financier, RH, commercial, communication …).

Plus un Franchiseur transmet un savoir-faire exhaustif, plus il donne à ses franchisés des chances de réussir.

3. Les Manuels de savoir-faire ne sont pas une bible

Une bible est figée alors que les Manuels de savoir-faire ne le sont jamais. Votre concept évolue constamment.

Les Manuels d’un réseau performant s’inscrivent dans un processus de mise à jour continue.

4. Les Manuels de savoir-faire ne sont pas une compilation de procédures

Les Manuels de Savoir-faire doivent rappeler le sens et insister sur les pièges à éviter pour rendre les franchisés autonomes et agiles.

Transmettre son expérience, c’est partager les erreurs passées pour éviter aux franchisés de les réitérer.

5. Les Manuels de savoir-faire doivent être simples

Rédiger des Manuels de savoir-faire, c’est faire un exercice de simplification. Ce qui est compliqué ne se comprend pas et ne se transmet pas.

Franchiser, c’est transmettre au plus grand nombre.

6. Les Manuels de savoir-faire s’appliquent à tous

Ce que j’impose aux autres s’impose à moi : Anciens franchisés, nouveaux, pilotes du Franchiseur.

« Dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit » est un principe à suivre dans la rédaction de Manuels de savoir-faire.

7. Les Manuels de savoir-faire sont le principal outil de formation

Les Manuels de savoir-faire qui ne sont pas utilisés dès le début de la relation de Franchise seront mal utilisés et délaissés. Ils deviendront un simple outil « juridique ».

Vous devez faire prendre le réflexe « MSF » à vos franchisés, dès la formation initiale, dans l’intérêt d’un réseau homogène.

8. Les Manuels de savoir-faire sont le premier outil d’animation d’un réseau

Rédiger ses savoir-faire c’est définir clairement ce qui doit être appliqué, contrôlé, et comment.

Contrôler le bon respect du savoir-faire, c’est mesurer l’écart entre ce qui est écrit et la réalité terrain. C’est l’essence de l’animation de réseau.

9. Les Manuels de savoir-faire sont un outil de vente du réseau

Les Manuels de savoir-faire permettent de prendre conscience de la valeur d’un concept. Ils sont un élément de réassurance pour un candidat.

Les candidats à la Franchise cherchent un métier clef en main et votre capacité à le transmettre.

10. Rédiger, c’est prendre du recul sur son concept

La rédaction des Manuels de savoir-faire est un exercice long et complexe.

Etes-vous capable d’expliquer simplement, de manière exhaustive, ce que vous faites au quotidien, pourquoi vous le faites, et ce qu’il ne faut absolument pas faire ?

Sur les 10 derniers réseaux audités par Franchise Management, les manuels de savoir-faire sont évalués à 46%