Cédric Holtzer

Franchiseur et fondateur de l'enseigne Case For You

Témoignage Franchiseur : Cédric Holtzer, dirigeant fondateur de Case For You

 

« La franchise ne peut être un système épanouissant que si la relation avec le ou la franchisé(e) est bienveillante »

Cédric Holtzer, franchiseur et fondateur de Case 4 You. Une enseigne accompagnée par Franchise Management dans son développement.

 

A 41 ans, Cédric Holtzer, fondateur Case For You, lance véritablement le recrutement de franchisés en Métropole d’un concept créé en 2010 et développé à travers près d’une dizaine de points de vente essentiellement dans les DOM-TOM. Il nous explique la pertinence de son projet de franchise ainsi que son long apprentissage d’un métier complexe du franchiseur.

 

Quand et comment est né le projet Case For You ?

 

Cédric Holtzer : Entrepreneur depuis l’âge de 22 ans, j’ai développé des sociétés dans le dynamique secteur des Télécoms, notamment en tant qu’affilié de plusieurs magasins spécialisés dans la téléphonie.

En 2010, je décide de créer un concept de boutique, répondant à la volonté de personnalisation des objets du quotidien par le consommateur, et en lien avec ma crédibilité acquise dans mon milieu professionnel, aussi bien auprès des constructeurs de smartphones, des fabricants d’accessoires, des opérateurs téléphoniques que des réseaux de distribution spécialisés et généralistes.

Case For You naît ainsi à travers une unité-pilote à Toulouse, transférée quelques années plus tard, au début de la rue Sainte-Catherine, la plus commerçante de Bordeaux.

Le concept est construit autour des usages des téléphones portables et des tablettes dans 4 univers : protéger, connecter, écouter et porter. Il met à disposition d’une clientèle exigeante une trentaine de grandes marques, 3 000 références en magasin et 12 000 références disponibles sur catalogue, à prix attractifs, grâce à une économie d’échelle forte, pour des produits « tendance » et de qualité.

Nous sommes actuellement implantés à travers près d’une dizaine de points de vente à la Réunion, à Mayotte, en Guadeloupe et au Luxembourg. Nous lançons en 2021 le recrutement de franchisés sur la Métropole.

 

Qu’est ce qui fait la force de votre enseigne ?

 

Cédric Holtzer : Tout d’abord, notre concept s’organise autour de l’outil personnel majeur d’aujourd’hui et de demain. Le smartphone concentre en effet de plus en plus d’usages ludiques – tel que la vidéo, et notamment les films et séries. On en change en moyenne tous les 18 à 24 mois et son évolution technique impose de nouvelles contraintes, telles que la charge à induction pour accélérer le plein d’énergie.

Pour que le concept Case For You reste pertinent tout au long du contrat de franchisé, je mène une veille active, en contact direct avec une cinquantaine d’acteurs internationaux liés au smartphone.

Ensuite, bien que jeune réseau, nous possédons une certaine expérience du système de franchise, à travers la formation, l’animation et le soutien à l’exploitation de points de vente dans les DOM-TOM. Nous avons notamment travaillé sur la performance du franchisé, à travers un système d’informations facilitant l’analyse des situations et les actions correctives à mettre en œuvre.

De plus, j’accompagne directement le franchisé dans la recherche de son emplacement et la négociation de son bail commercial, dans l’apprentissage de la vente des produits, ainsi que dans la compréhension du compte de résultats et du bilan. Nous avons également externalisé certaines fonctions essentielles avec des partenaires de qualité, telles qu’un agenceur, lors de l’implémentation de la boutique, et deux centrales de référencement, pour la distribution et la logistique des produits.

Enfin, face à un commerce de plus en plus orienté vers le phygital, notre concept propose d’allier une boutique physique à des commandes digitales, dont le chiffre d’affaires réalisé sur sa zone d’exclusivité revient intégralement au franchisé. Il fait tomber la frontière entre le on line et le off line en faveur d’un commerçant indépendant multi-canal.

 

visuel des magasins Case 4 You et des franchisés

Quels ont été les temps forts du développement de la franchise Case For You ?

Cédric Holtzer : L’apprentissage du métier de franchiseur reste long et complexe. Il faut à la fois être sélectif dans le recrutement, imaginer et mettre au point des outils performants pour le quotidien des chefs d’entreprise – manuel opérationnel système d’informations, etc. -, être capable de transférer son savoir-faire de manière initiale et en continu, définir clairement les facteurs-clés du succès… La soif d’apprendre ne suffit pas : il faut aussi, en permanence, tirer des enseignements de ses erreurs, anticiper les problèmes et innover dans son concept.

Notre réseau s’est finalement peu développé en dix ans, mais cette phase, durant laquelle le concept est passé de l’état de prototype original à celui de modèle étalon, conforté en pratique par des réussites dans les DOM-TOM, m’a permis de m’aguerrir et de monter en compétences.

Je me sens aujourd’hui prêt à un développement à grande échelle en Métropole.

 

 

 

Pourquoi avez-vous fait appel à Franchise Management ?

Cédric Holtzer : Au lancement d’un projet en franchise, il est indispensable d’être accompagné par un partenaire spécialiste du domaine et expérimenté, pour bien appréhender les éléments opérationnels et juridiques à mettre en œuvre. Sans accompagnement, la franchise peut devenir un sujet destructeur et compliqué, aussi bien au niveau psychologique qu’économique.

Sept ans plus tard, si je maîtrise désormais les droits et devoirs du franchiseur, Franchise Management me challenge sur mes idées pour améliorer le concept et satisfaire toujours davantage mes partenaires franchisés.

 

Si vous aviez un conseil à donner à un futur franchiseur ?

Cédric Holtzer : Si je n’avais pas eu cette expérience de chef d’entreprise, directement aux prises avec le client final en tant qu’affilié, je serai sans doute un franchiseur différent.

J’ai aujourd’hui parfaitement conscience que la franchise ne peut être un système épanouissant que si la relation avec le ou la franchisé(e) est bienveillante, si tous deux nous sommes en phase humainement et professionnellement.

Mon conseil au franchiseur serait de bien sélectionner ses franchisés… comme je recommande aux franchisés de bien choisir leur franchiseur ! On ne peut réussir qu’ensemble en franchise.

 

Exemples de visuels communication de l'enseigne en franchise Case For You. Un réseau de franchise développé avec Franchise Management