Mohamed Soualhi

Fondateur

tacos avenue enseigne  franchise restauration rapide

Création de l’entreprise : 2007

Activité : Restauration rapide / recettes inédites de Tacos

Niveau de développement, au moment de l’intervention du cabinet : lancement en franchise, avec deux points de vente détenus en propre.

Apport de Franchise Management : accompagnement dans la codification du savoir-faire et la création des outils nécessaires en franchise, ainsi que dans les premiers recrutements de franchisés.

 

TACOS AVENUE FRANCHISE LOGO

Tacos Avenue est un concept de recettes inédites de Tacos, proposant une fabrication et une garniture différentes de l’en-cas classique de la cuisine mexicaine. Ce concept a déjà été éprouvé avec succès à Grenoble et Montpellier, à l’écart des zones de restauration très fréquentées, en bénéficiant d’un remarquable bouche à oreille.

Rencontre à Montpellier de Franchise Management et Mohamed Soualhi, fondateur de Tacos Avenue, franchiseur à 27 ans.

Pourquoi êtes-vous devenu entrepreneur à seulement 19 ans ?

 

Mohamed Soualhi, fondateur de Tacos Avenue, franchiseur à 27 ans.

Mohamed Soualhi : Après mon Baccalauréat Sciences et Technologies du Tertiaire, j’ai eu des difficultés à trouver un emploi. La solution de l’entrepreneuriat me convenait d’autant plus qu’elle impose de se fixer des objectifs, de devoir les réaliser… ce qui est motivant dans une activité professionnelle.

A 19 ans, j’ai donc créé mon entreprise dans la restauration rapide, un secteur rassurant car le besoin de se nourrir sera toujours vital pour tout consommateur. Comme un tel projet nécessitait un financement de 55 000 euros, j’ai contracté un crédit… personnel, car les banques auraient été réticentes à accepter un emprunt professionnel.

 

Comment est née l’idée de Tacos Avenue ?

Mohamed Souahli : J’ai ouvert mon premier snack sur 60 mètres carrés à Grenoble, dans un lieu relativement isolé. J’ai vite profité du bouche à oreille car je proposais des recettes inédites de Tacos. J’ai varié les garnitures – poulet, nuggets, cordon bleu, tenders, viande hachée, escalope panée -, incorporé un liant original à base de sauce fromage faite maison, et proposé une vingtaine de sauces de qualité, quand le choix est généralement limité à quelques références. Enfin, j’ai élaboré une méthode rapide pour confectionner les Tacos.

Chaque Tacos est fait à la demande, tous les ingrédients sont rigoureusement sélectionnés, et j’ai particulièrement veillé à ce que l’hygiène et le service au client soient irréprochables. Visuellement, nos Tacos sont identiques à la concurrence, mais leur goût unique provient de l’assemblage et de l’équilibre des produits et les différencie totalement de l’en-cas classique de la cuisine mexicaine.

Les recettes de Tacos inédites ont rapidement bénéficié d’un excellent bouche à oreille.

Notre carte propose également des burgers et du poulet en bucket pour satisfaire tous les désirs tex-mex. Si mon concept est 100% Halal et sans alcool, c’est avant tout pour pouvoir répondre à toute demande des consommateurs. Je me suis également appliqué à respecter mes employés et mes partenaires professionnels, tels que les fournisseurs et les artisans impliqués dans la réalisation des établissements. Ce qui est fondamental pour durer dans l’entrepreneuriat.

 

tacos avenue millau franchise restauration rapide

Restaurant Tacos Avenue à Milau, en franchise depuis 2015

Avez-vous expérimenté le concept Tacos Avenue dans d’autres villes ?

Mohamed Soualhi : Comme je désirai m’installer à Montpellier, j’ai revendu mon affaire. En 2009, j’ai ouvert dans cette grande ville un point de vente de taille sensiblement identique au premier, toujours à l’écart des grandes zones de passages ou commerciales, dans un endroit pourtant difficile à trouver. Le succès a, de nouveau, été au rendez-vous.

La clientèle était d’abord attirée par la curiosité de découvrir un Tacos pas comme les autres, et fidélisée par l’ambiance fraternelle qui régnait au sein du restaurant ainsi que la diversité des recettes. Même les équipes professionnelles de football et de rugby de Montpellier sont devenus des consommateurs réguliers chez Tacos Avenue.

Tacos Avenue a été testé avec succès à Grenoble et Montpellier.

 

 

Pourquoi avoir choisi le système de franchise pour développer votre concept ?

Mohamed Soualhi : En raison d’une situation au pied d’un ensemble d’immeubles d’habitation, mon premier établissement a fait l’objet de plaintes pour nuisances de la part du voisinage, ce qui peut arriver dans la restauration rapide. Par précaution, et afin d’anticiper un éventuel déplacement de mon activité, j’ai ouvert un second établissement sur 140 mètres carrés sur une voie plus passante, fin 2012.

Visuellement, les Tacos sont identiques à la concurrence, mais leur goût unique provient de l’assemblage et de l’équilibre des produits.Nos Tacos ont continué de faire le buzz. Ils se sont révélés comme un élément fédérateur dans la ville de Montpellier, pour le déjeuner, le dîner et tout au long de la journée, car nous assurons un service continu. Bien que situé à seulement une dizaine de minutes, ce nouveau restaurant n’a pas fait diminuer la fréquentation du premier Tacos Avenue. Aujourd’hui, j’emploie une trentaine de personnes sur les deux points de vente.

J’ai d’autant plus eu le sentiment que mon produit était universel que j’ai reçu des demandes spontanées de clients pour leur permettre de développer mon concept dans leur ville en tant qu’entrepreneur.

La franchise offre un développement plus rapide qu’à travers des succursales, avec des indépendants qui investissent leurs économies et toute leur énergie dans un projet auquel ils croient. De plus, ce système permet d’améliorer le concept original, grâce aux échanges avec les franchisés. Mais pour maximiser les chances de réussites de ses partenaires franchisés, il faut bien se préparer.

 

Pourquoi être accompagné par Franchise Management ?

Mohamed Soualhi : Depuis mes débuts comme entrepreneur, j’ai toujours su m’entourer, à travers mes équipes. J’ai agi de même pour me lancer en franchise. J’ai choisi Franchise Management pour m’accompagner dans cette nouvelle vie d’entrepreneur, en comparant leur offre de services à d’autres cabinets de conseil, et en m’appuyant sur l’avis de mes plus anciens employés. La maîtrise du système de franchise par chacun des membres du cabinet, dont les connaissances sont complémentaires, permet de bien se préparer à un développement avec des entrepreneurs indépendants et d’être alerté suffisamment en amont des opportunités et des pièges d’un tel choix de réseau.

J’ai mis quatre mois avant de décider de devenir franchiseur, car cette aventure est extrêmement prenante et constitue un redémarrage pour tout entrepreneur.

Tacos Avenue emploie une trentaine de personnes sur les deux points de vente détenus en propre.

 

Quelles ont été les adaptations nécessaires pour transformer votre entreprise en une enseigne ?

Mohamed Soualhi : L’audit initial de Franchise Management a bouleversé certaines certitudes. Ma société a ainsi été restructurée. Le nom de ma marque qui risquait d’être imité, a été changé, avec l’aide d’une avocate spécialisée, pour sécuriser mon développement. La charte graphique a été adaptée, tout comme l’image de l’enseigne, déjà véhiculée par les emballages que nous avons fait évoluer.

La charte graphique a été adaptée, tout comme l’image de l’enseigne.J’ai également modifié mon comportement avec mes équipes, en mettant davantage l’accent sur l’assiduité et le sens de la hiérarchie. Il faut savoir codifier les règles de fonctionnement avec le personnel d’un établissement, pour qu’elles puissent être reproduites par d’autres entrepreneurs. On a féminisé l’équipe, en particulier à l’accueil téléphonique.

J’ai orchestré les cuisines de mes établissements, jusqu’il y a peu encore. Créer les conditions pour pouvoir transmettre son concept à des indépendants a engendré d’importantes remises en cause, absolument fondamentales. Nous avons ainsi mis près d’un an à construire les outils d’un franchiseur : le document d’informations précontractuelles, le contrat et bien sûr, l’indispensable manuel de savoir-faire.

 

Aujourd’hui, mon seul objectif comme franchiseur est de faire réussir mes premiers franchisés.