Case For You (C4U) a ouvert sa première boutique franchisée à Rennes

Jonathan Tostivint, le 1er franchisé C4U

 

Fils d’un commerçant disquaire, reconverti dans la téléphonie mobile, Jonathan Tostivint est devenu le premier franchisé Case For You (C4U).

« Après un BTS en management des unités commerciales, j’ai rejoint l’activité de mon père, pour réaliser le lancement de sa nouvelle boutique de téléphonie mobile. Durant deux ans, j’ai appris à gérer un centre de profit de manière autonome. Lorsque mon père est parti à la retraite, j’ai repris ses deux magasins d’Avranches et de Vitré. Face à une concurrence plus rude sur le marché de la téléphonie, extrêmement dynamique depuis le début des années 2000, j’ai préféré envisager une seconde activité, complémentaire à mon premier métier », explique Jonathan Tostivint, franchisé C4U à Rennes.

 

Par un fournisseur d’accessoires en téléphonie, il découvre le concept Case For You.

« Le projet de développement de cette franchise correspondait à mes aspirations, en me permettant de bénéficier d’une qualité des produits, de prix d’achats, d’exclusivités sur certaines références, d’une expertise du métier et d’un vrai recul sur un secteur en pleine croissance. Dès la première rencontre, au siège de Case For You à Toulouse, Cédric Holtzer, le fondateur de l’enseigne m’a donné confiance en son concept, notamment à travers son expérience personnelle d’une dizaine d’années sur le secteur de la téléphonie, et surtout de 4 ans sur le secteur de l’accessoire en ayant testé son offre dans trois magasins», souligne Jonathan Tostivint.

Le 31 juillet 2014, à 32 ans, Jonathan Tostivint ouvre la première franchise Case For You à Rennes

« Lors de mon implantation, j’ai reçu un accompagnement complet, comparable, à mon sens, à celui d’une succursale du réseau, tout en conservant mon indépedance d’entrepreneur, à toutes les étapes : recherche de financement et de local, formation – y compris pour mon personnel, ce qui est indispensable : 3 semaines pour ma référente, 1 semaine pour la vendeuse -, assistance dans les démarches pour réaliser les travaux et aménager ma future boutique, appui dans la gestion… Le franchiseur et son équipe a également été hyper-présente durant l’exploitation, sur place au moment de l’ouverture, et dans les mois suivants, pour effectuer les ajustements nécessaires pour emmener mes équipes vers la performance », affirme Jonathan Tostivint.