Actus

LDLC : 3 nouvelles ouvertures en une semaine

ldlc-magasin-dijon

 

Leader du e-commerce informatique et high-tech en France, LDLC.com poursuit son développement en franchise sous forme de magasins physiques avec 3 nouvelles implantations en une semaine.

Le profil des franchisés LDLC

 

David Nikolovski, agrégé de mathématiques et enseignant, a ouvert son point de vente franchisé à Grenoble le 3 décembre dernier. Déjà fort d’une expérience dans la maintenance informatique à travers une association capitalistique, il est un investisseur qui a confié la direction opérationnelle de sa boutique à Olivier Egret, un ancien professionnel du dépannage et de l’installation de matériel informatique.

Deux associés expérimentés dans les télécoms à travers l’exploitation de structures commerciales, Juan Vaschalde et Michaël Orçonnneau, ont préféré diversifier leurs activités en devenant investisseurs pour la création du magasin LDLC.com de Saint-Etienne, le 5 décembre. Enfin, ingénieur de formation et entrepreneur dès la fin de ses études, connaissant le domaine du service informatique et de la vente de matériel, Erald Guyader est devenu à 36 ans franchisé du point de vente de Dijon, ouvert le 10 décembre, en tant que commerçant-exploitant.

« Nous conservons un degré de sélection élevé, même si nous recevons un nombre important de candidatures. Notre enseigne, pure player, interpelle les créateurs d’entreprises, les manageurs de plusieurs affaires commerçantes et les investisseurs, par sa décision stratégique de se développer à travers le retail. Nous sommes aujourd’hui considérés comme un leader spécialisé sur notre secteur, avec une orientation de la marque clairement établie, et une société en forte croissance, portée par la force de son histoire et en capacité de prendre des parts de marché.

Réussir trois ouvertures en une semaine montre que nous disposons de l’organisation nécessaire pour permettre à nos franchisés de se réaliser tout en respectant l’image associée à LDLC.com, en particulier en termes de technicité et d’expertise. C’est pourquoi, pour accompagner nos partenaires dans le lancement de leur boutique, notre formation dure 25 jours ouvrés et qu’une équipe dédiée du franchiseur est présente durant les premiers jours d’exploitation d’un magasin.

Ce déploiement en franchise est opéré avec une vision vertueuse : entrer dans une démarche de progrès par les échanges avec nos franchisés, en étant à l’écoute de leurs demandes de terrain, afin d’améliorer nos process et conserver une offre attractive et véritablement différenciée pour le consommateur final », souligne Olivier de la Clergerie, directeur général de LDLC.com.

Fin 2014, LDLC.com compte 5 magasins en franchise et trois points de vente détenus en propre. Le groupe vient à nouveau de réviser à la hausse son objectif de résultat opérationnel courant à 12 millions d’euros pour l’ensemble de l’année, contre 10 millions initialement fixés.