VIDEO : Devenir franchiseur, est-ce le bon moment ?

Est-ce le bon moment pour me lancer en franchise ?

L’idée de devenir franchiseur vient souvent parce que des clients vous le suggère, pensent à devenir franchisé, parce que votre entourage vous suggère de développer votre concept, ou simplement parce que vous avez pensé votre concept, votre offre de produits ou de services, dans l’optique d’un développement à plus grande échelle.
La Franchise est un formidable accélérateur de développement à condition de respecter le bon timing.

1. Il faut d’abord que votre concept soit éprouvé et testé avec succès

  • Qu’entend-on par Succès : on ne franchise pas des pertes, on ne franchise pas des promesses. On franchise des faits démontrables et avérés sur le terrain. La Franchise, c’est la réitération d’une réussite initiale.
  • Qu’entend-on par Eprouvé : pour être franchisable, un concept doit être transmissible à un tiers. Au-delà du succès, un concept doit être suffisamment formalisé, normé, défini, pour être transmissible à un tiers qui ne connaît pas le concept et devra le reproduire fidèlement.
    C’est pourquoi développer un réseau suppose de tester son concept dans une unité pilote. Le pilote, le prototype de son réseau. Et il faut parfois plusieurs tests, donc plusieurs pilotes pour être en mesure de développer. Tant qu’on n’est pas certain de son prototype, il est hasardeux de dupliquer à plus ou moins grande échelle.

2. Franchiser suppose des ressources suffisantes créer son futur réseau et être en mesure de le développer durablement

 

  • Créer une franchise ne se fait pas avec un contrat. Créer un réseau demande autant de ressources et d’énergie que de créer une nouvelle entreprise. Il faut penser équilibres financiers, transmission de savoir-faire, recrutement, intégration, management du réseau, R&D …
  • Cela suppose donc d’être capable d’allouer les ressources humaines et financières nécessaires, sans déstabiliser votre existant

 

Il y a trois étapes préalables à tout lancement en Franchise :

 

1/ Le prototypage ou le pilote 

2/ La création du métier de Franchiseur et surtout

3/ Avoir conscience de l’effort à fournir c’est à dire l’engagement que suppose le développement d’un réseau

 

Ais-je les moyens de mes ambitions ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? Suis-je en mesure, compte-tenu de l’existant, de porter un tel projet ?
Il convient de se poser ces questions avant de se lancer en Franchise. Développer un réseau, c’est un long parcours. Et ce n’est pas au milieu d’un marathon qu’on s’interroge sur notre capacité à courir une telle distance.